Cybersécurité et vulnérabilité humaine

image_pdfimage_print

Maddyness publie un intéressant article sur une récente étude de l’entreprise de cybersécurité Proofpoint qui met en avant le facteur humain à l’origine des cyber-attaques.

Sur les 300 cadres interrogés, 86% indiquent avoir subi une cyber-attaque au cours des 3 dernières années. Pour 48% des cadres interrogés, les failles humaines (malwares, emails frauduleux, phishing) figurent parmi les trois principaux facteurs d’attaques. Les hackers frappent souvent les entreprises à travers leurs clients (48%) puis leurs employés (43%), les travailleurs temporaires (38%) et l’entourage de ces employés.

Parmi les solutions envisagées pour lutter contre les cyber-attaques, la migration des données dans le Cloud serait La Solution à côté de solutions telles que la double authentification, la coopération et l’information des sur les bonnes pratiques, etc.

Mais la cybersécurité est depuis trop longtemps appréhendée sous l’angle de la prévention alors que c’est bien la répression qui fait défaut. Combien de cyber-attaques connaissent une issue judiciaire ? Et, dans les rares cas de sanctions, ces sanctions ont-elles un effet dissuasif ?

Télécharger (PDF, 524KB)

Cyberattaques : une entreprise sur deux touchée à cause de…. ses clients

https://www.proofpoint.com/us/resources/analyst-reports/cyber-insecurity-managing-threats-within