Jean Mouillère

Les Prix Georges Enesco, Prix spécial du Concours international de Munich, Prix Gabriel Fauré, Grand Prix de l’Académie du Disque français, Prix de l’Académie Charles Cros mettent en lumière l’énorme travail accompli par Jean Mouillère pour la musique sous tous ses aspects.

Après ses études au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris, où il obtient son Premier Prix en 1960, Jean Mouillère se rend pour plusieurs mois aux Etats-Unis en 1962, avant de parcourir le monde. Avec orchestre, il joue notamment avec Michel Plasson, Rudolph Alberth, Gunter Herbig, Armin Jordan et les Orchestres de Paris, de Dresde, Franz Liszt de Budapest, de la Suisse Romande… Musicien de chambre, il créé en 1968 le Quatuor Via Nova qui, après les Quatuors Capet ou Calvet, est considéré comme l’héritier de la tradition française de l’archet. Il joue et enregistre avec Lily Laskine, Rostropovitch, Maurice André, Michel Beroff et Michèle Boegner avec qui il réalise l’enregistrement de l’intégrale des Sonates de Mozart. Sa discographie aborde tous les styles avec douze Grands Prix du Disque dont le très rare Prix du Président de la République, celui de l’Académie Charles Cros et le Grand Prix de Musique Guerlain. Il créé, avec orchestre ou avec le Quatuor Via Nova, de nombreuses œuvres de Xénakis, Amy, Ohana, Betsy Jolas, Maderna, Casterède, Gratiane Finzi… Officier des Arts et Lettres, Jean Mouillère est professeur au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris. Il donne également des master classes dans diverses académies ainsi qu’à l’Université de Yale. Sa fierté : avoir inauguré en 1980 la première mission de concert et d’enseignement en Chine. Sa passion: la peinture.

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.